Territoria Mutuelle

TERRITORIA
MAG
Lettre d'information des adhérents
Spécialiste de la protection sociale des agents des collectivités territoriales

JANV 2018
N°3

 

EDITO

Le début d’année est l’occasion de procéder aux bilans et présenter les projets de l’année à venir. Des changements sont intervenus en 2017, comme par exemple, un nouveau nom pour notre mutuelle, mais notre action se situe dans la continuité : proposer des solutions en prévoyance, en santé et accompagnement, au plus près des besoins de nos adhérents et des collectivités. Vous êtes plus de 100 000 adhérents et plus de 1 500 collectivités à nous faire confiance. En 2017, ce sont plus de 10 000 nouveaux contrats qui ont été signés en prévoyance et plus de 2000 en santé. Récemment, les communes de Chalon sur Saône, Dammarie les Lys, Montargis, Orléans et Plaisir ont signé des contrats en prévoyance, ainsi que Les Conseils Départementaux d’Eure et Loir, Loiret, Saône et Loire, Yvelines, le SDIS du Loiret et Orléans Métropole.

2018 débutera avec les candidatures pour l’élection des nouveaux délégués : la vie mutualiste vous intéresse. N’hésitez pas à déposer votre candidature ; vous retrouverez tous les détails dans ce magazine.

Je vous souhaite à tous et à toutes, au nom du Conseil d’administration et de la Direction de notre mutuelle, pour vous-mêmes et les vôtres une belle et heureuse année 2018.

Bien à vous,

Robert Chiche, Président de TERRITORIA MUTUELLE

 

Sommaire

Bonne lecture

ELECTION DES DELEGUES 2018 : POURQUOI PAS VOUS?

Vous êtes adhérent en tant que membre participant (ou membre honoraire) de TERRITORIA MUTUELLE, le fonctionnement d’une mutuelle et l’esprit mutualiste vous intéressent, alors soyez candidats en tant que délégué mutualiste de votre mutuelle, pour la section régionale de vote dont vous dépendez. Il existe 15 sections régionales.

Elus par l’ensemble des adhérents de la mutuelle, les missions des délégués consistent à :

  • Participer à la vie démocratique de la mutuelle (ex : participation aux assemblées générales)
  • Participer à l’animation d’initiatives mutualistes locales (ex : organisation annuelle d’un évènement « festif et sportif » en région, pour les adhérents et leurs familles, ainsi que les agents territoriaux non-adhérents)
  • Etre un représentant régional de la mutuelle (en particulier relation avec nos partenaires : AG2R-la Mondiale, Fédération Nationale de la Mutualité Française, Association Régionale pour l’Amélioration des Conditions de Travail)

Si vous souhaitez faire acte de candidature :

  • Les candidatures devront être déposées avant le 16 mars 2018, au siège de la mutuelle (18-20 rue Léo Lagrange – 79 000 NIORT), sous pli recommandé avec accusé de réception, à l’attention du Président.
  • Les candidatures seront retenues par ordre d’arrivée.
  • La liste des candidats aux fonctions de délégué devra avoir été établie par la commission électorale, au plus tard le 23 mars 2018.

En tant qu’adhérent, vous recevrez un bulletin de vote autour du 16 avril, que vous devrez retourner au plus tard le 18 mai 2018, cachet de la poste faisant foi.

La commission électorale dépouillera les bulletins le 25 mai 2018.

Surveillez votre courrier !

OPERATION 10 000 PAS POUR MA SANTE A NIORT

Basée sur une opération originale initiée par 2 professeurs d’EPS d’un lycée niortais, TERRITORIA MUTUELLE a lancé, en partenariat avec l’Institut des Risques Industriels, Assurantiels et Financiers (IRIAF), l’enseigne « Espace Culturel et Multimédia E. Leclerc » de Niort et l’UNASAT, une action de prévention,  « 10 000 pas pour ma santé », soutenue par la Ville de Niort, le CCAS, la Communauté d’Agglomération du Niortais et le Syndicat des Eaux du Vivier (SEV), à destination de leurs agents.

Chaque semaine, des podomètres connectés sont distribués dans un service (ou sur un lieu de travail) à une vingtaine d’agents volontaires. Ces podomètres permettent de mesurer leur activité physique quotidienne ; ils sont récupérés au bout d’une semaine et les données enregistrées sont extraites. La semaine suivante, ces podomètres connectés sont distribués, à d’autres agents, dans un autre service, pour initier un nouveau cycle etc.

Les données collectées (incluant un certain nombre de données personnelles : âge, taille, poids, sexe, métier exercé etc.) sont anonymisées, puis transmises à l’IRIAF (Institut des Risques Industriels, Assurantiels et Financiers), qui sera chargé de les analyser et d’en tirer des conclusions. Ensuite, des actions seront proposées pour améliorer le niveau d’activité physique (en fonction des publics cibles identifiés) et prendre conscience à titre individuel, le cas échéant, du degré de sédentarité de chacun.

Les employeurs des 4 collectivités se sont engagés pour accompagner et promouvoir le projet. En effet, ils ont mis à disposition des moyens humains, permettant de gérer de façon opérationnelle, la distribution des podomètres et la collecte des données.

Woman checking fitness and health tracking wearable device, smartwatch.

Par ailleurs, ils communiquent régulièrement de façon à sensibiliser tous les agents : intranet, mailings, réunions d’information des directeurs de service, document distribué avec les fiches de paie, réunions avec les agents sur les différents lieux de travail, en s’adaptant aux horaires de travail des agents (la réunion a eu lieu à 6h du matin pour les agents qui effectuent la collecte des déchets !).

Les agents concernés témoignent dans le magazine de leur collectivité :

Sophie : «Pour augmenter son activité, il suffit de prendre l’escalier plutôt que l’ascenseur, éviter la voiture chaque fois que c’est possible, se déplacer dans le bureau d’un collègue plutôt que d’envoyer un mail ou de passer un appel téléphonique ».

L’objectif n’est pas forcément d’atteindre 10 000 pas par jour, mais de mesurer que de petits changements dans notre comportement quotidien permettent d’améliorer notre niveau d’activité. Il n’est pas non plus nécessaire d’avoir un but de performance sportive pour participer. Dans les 4 collectivités, ce sont déjà plus de 200 agents qui se sont portés volontaires pour porter un podomètre. L’opération va donc s’étaler sur plusieurs mois !

LE SAVIEZ-VOUS : COMMENT SONT TRAITES LES APPELS TELEPHONIQUES ?

Notre mutuelle reçoit entre 50 et 500 appels téléphoniques par jour, soit plus de 140 000 en 2017 (pour environ 100 000 personnes protégées). Il peut donc arriver que vous n’arriviez pas à nous joindre aussi rapidement que vous le souhaiteriez en période de fort afflux.

Service desk consultant talking on hands-free phone

Sans surprise, les jours les plus chargés se trouvent en janvier (renouvellement des cartes mutualistes, démarrage de contrats, période des maladies hivernales) et les moins chargés en août.

Les appels téléphoniques sont les plus nombreux en début de journée, ainsi qu’en début de semaine.

Un conseil : pour vos appels non urgents, la période après 16h est la moins chargée de la journée !

Par ailleurs, afin d’améliorer la gestion des appels téléphoniques, un traitement spécifique des appels concernant la prévoyance ou la santé est en place depuis novembre 2017.

ADHESION A UN CONTRAT SANTE DE TERRITORIA MUTUELLE

Vous nous faites confiance pour votre maintien de salaire auprès de TERRITORIA MUTUELLE, découvrez la complémentaire santé de TERRITORIA MUTUELLE, conçue spécialement pour répondre aux besoins des agents territoriaux et de leur famille.

Votre santé est notre priorité et pour vous accompagner dans vos activités physiques quotidiennes, nous avons le plaisir de vous offrir pour toute nouvelle adhésion à la garantie PROTECTerritorial, dont la prise d’effet intervient entre le 1er décembre 2017 et le 1er juillet 2018, une montre connectée

REINTRODUCTION DU JOUR DE CARENCE : QUELLE CONSEQUENCE POUR VOUS ?

TERRITORIA MUTUELLE prendra –t-elle en charge la journée de carence ?

La loi de finances 2018 a mis en place le rétablissement d’une journée de carence pour les agents de la fonction publique.

Les garanties de TERRITORIA MUTUELLE relèvent de la prévoyance complémentaire. Autrement dit, TERRITORIA MUTUELLE intervient en complément des prestations versées par votre employeur (pour les agents CNRACL) ou par la Sécurité sociale (pour les agents IRCANTEC).

Ainsi, nos garanties sont versées à compter de la période à demi-traitement  c’est à dire à compter du 91ème jour d’arrêt de travail pour la maladie ordinaire pour le traitement  et suivant un délai de franchise pour le régime indemnitaire prévu par le contrat.

Par conséquent, TERRITORIA MUTUELLE ne peut pas prendre en charge une journée d’arrêt de travail n’entrant pas dans son champ d’intervention, c’est à dire pendant la période de plein traitement.

De plus, en 2012 lors de la mise en place de la journée de carence, le Ministère du budget interpellé sur la question : « la collectivité a-t-elle la possibilité de prévoir un mécanisme de paiement de cette journée par délibération ? »

avait répondu : « mettre en place un mécanisme de paiement de cette journée par délibération revêtirait un caractère illégal, car il trahirait l’objectif poursuivi par la loi. »

PREVENTION DES ACCIDENTS DE LA VIE COURANTE : LES CONDUITES A TENIR FACE AUX DIFFERENTES BRULURES

En France, les accidents domestiques sont la 3ème cause de mortalité après le cancer et les maladies cardiovasculaires.

Deux populations sont particulièrement touchées :

  • Les personnes âgées : 2 accidents de la vie courante sur trois surviennent après 75 ans.
  • Les enfants : 1ère cause de mortalité chez les 1/14 ans.

Les brûlures représentent 60 % des accidents domestiques et chaque année plus de 335 000 personnes en sont victimes.

Il est primordial d’identifier les différents types de brûlure et d’adopter la conduite à tenir appropriée pour limiter les effets destructeurs sur la peau et les tissus sous-jacents :

  • Les brûlures par liquide brûlant : Renversement d’une casserole d’eau bouillante, café brûlant, biberon réchauffé au micro-ondes (et température non vérifiée).

Conduite à tenir : arroser dès que possible (avant un délai de 30 mn, pour garantir l’efficacité) avec l’eau du robinet, pendant au moins quinze minutes, afin d’éviter que la brûlure ne se propage en profondeur dans les tissus, avec un jet d’eau en ruissellement, pour ne pas aggraver l’aspect de la peau ; le froid de l’eau va calmer la douleur (effet antalgique).

  • Les brûlures par flamme : cheminée mal protégée (foyer ouvert), bougie allumée à portée d’un bébé, barbecue etc.

Conduite à tenir : identique à la brûlure par liquide brûlant.

  • Les brûlures chimiques : en général, produits ménagers contenant des agents corrosifs (veiller à ne pas les laisser dans les placards accessibles aux enfants et mettre un dispositif de verrouillage sur les portes).

Conduite à tenir : Enlever les vêtements souillés par le produit et arroser abondamment la partie brûlée avec un jet d’eau par ruissellement (idéalement prendre une douche) au moins quinze minutes et demander un avis médical en composant le 15 et donner l’indication du produit (voir pictogrammes sur la bouteille).

 

En cas d’ingestion de produit chimique, ne surtout pas faire vomir ou donner à boire du lait (remède de « grand-mère ») ; cela aggrave les lésions occasionnées par le passage du produit corrosif dans le tube digestif en le brûlant une seconde fois lors de la remontée. Composer le 15, donnez la nature du produit et estimez la quantité approximative qui a été avalée.

  • Les brûlures électriques : manipulation d’un appareil électrique, comportant des fils dénudés, avec les mains mouillées. Pour intervenir sur une personne électrisée, veiller à débrancher l’appareil défectueux soit en débranchant la prise ou en agissant sur le disjoncteur, avant tout intervention sur la blessure.

Conduite à tenir : Lors d’une brûlure électrique, il existe un point d’entrée et un point de sortie du courant, qu’il faudra trouver sur le corps de la victime. Le danger de ce type de brûlure est que le courant traverse le corps de part en part ; tout dépend de l’intensité du courant et des organes atteints par celui-ci.

Arroser à l’eau du robinet la brûlure sur le point d’entrée et le point de sortie du courant et demander un avis médical au centre 15 (SAMU).

 En résumé, l’action attendue en cas de brûlure est de refroidir le plus tôt possible, afin de réduire les effets sur la peau et les tissus en profondeur. Attention, il existe un risque d’infection, il est donc nécessaire de recouvrir la brûlure avec un pansement stérile en fin de refroidissement. (ne pas oublier de s’assurer que la vaccination antitétanique est à jour).

MUT'NOV PRESENCE PLUS BIENVEILLANCE : UNE SOLUTION DE TELEASSISTANCE POUR VIVRE SEUL(E) EN TOUTE SERENITE

Nous avons constaté que 25% des agents territoriaux sont en situation d’aidant.

C’est pourquoi nous vous proposons, MUT’NOV PRESENCE PLUS Bienveillance :

  • Simple et discret avec sa détection automatique,
  • Fiable et sécurisant grâce à son assistance préventive,
  • Bienveillant et aidant, il fait le relai avec vos proches.

Il est agréé service à la personne, il est efficace 24h/24 et 7j/7 et c’est sans engagement.

Une solution simple, fiable et rassurante et un service au quotidien.

Les missions de Mut’Nov Services+ sont :

  • Vous apporter de vraies réponses au quotidien sur les démarches administratives,
  • Vous renseigner sur les services à la personne, sur les droits et les aides financières.

Les conseillers de « MUT’NOV PRESENCE PLUS bienveillance » sont joignables au

Territorial Editions

Lien : http://boutique.lagazette.fr/le-regime-indemnitaire-mettre-en-place-le-rifseep.html?utm_campaign=DE817&utm_medium=ban&utm_source=newsletter-territoria

L’Union Nationale des Associations des Agents Territoriaux (UNASAT) et vos rendez-vous sportifs

Dans notre précédent numéro, nous vous annoncions quelques rendez-vous sportifs pour 2018. La liste complète des compétitions de 2018 est parue : Notez les dates et les lieux sur vos agendas !

Pour plus d’informations :

http://unasat.wifeo.com/

ou pour contacter le Président de l’UNASAT : mailto:Jean-Pierre.SALMON@mairie-niort.fr

VOS CONTACTS UTILES

Contactez-nous par :

Mail :        demain@territoria-mutuelle.fr

Tél :          05 49 33 76 51

Internet : www.territoria-mutuelle.fr

Courrier : 20 avenue Léo Lagrange – CS  79650 – 79061 NIORT Cedex 9

 

COMITE DE PUBLICATION

Directeur de la publication : Robert Chiche

Comité de rédaction : Bruno Delprat, Doris Haffoud

Conception-impression : TERRITORIA MUTUELLE

Crédits photos : TERRITORIA MUTUELLE

Document non contractuel.